9503.1606317693
168554781_2756315094678789_4497614076877974721_n
9511.1606317694
9516.1606317695
abbaye_de_longues___salle_de_la_source
abbaye_de_longues___r_fectoire_des_moines (2)
previous arrow
next arrow

 

A la sortie du village de Longues-sur-mer, l’ancienne abbaye Sainte-Marie, fondée au XIIe siècle, se cache le long de la petite route qui mène à Bayeux. Au premier abord, le visiteur n’en soupçonne ni l’importance ni la richesse. Franchie la première cour bordée par le logis abbatial, dont le noble fronton témoigne des remaniements réalisés au XVIIIe siècle, on découvre les vestiges importants de l’église, dont le chœur qui présente une élégante structure gothique, et un décor proche de celui de la cathédrale de Bayeux. Proviennent de l’église une exceptionnelle collection de pavés vernissés ainsi que trois rares plates-tombes de céramique.

Les jardins qui se succèdent en contrebas, offrent une promenade de charme jusqu’au vivier des moines qui borde le domaine au sud. A proximité, s’élève un grand bâtiment médiéval, appelé réfectoire des moines mais dont l’usage était sans doute réservé à l’abbé et à ses hôtes. Il abrite d’intéressantes peintures murales du XIVe siècle, ainsi que de curieux graffitis d’objets cultuels.

Des propriétaires passionnés par sa sauvegarde et sa mise en valeur se sont succédé à l’abbaye des années 1930 jusqu’à nos jours. La famille actuellement en charge du lieu déploie tous ses efforts pour faire connaître et aimer l’abbaye de Longues, en lien avec une association constituée d’habitants du village.

Un gîte confortable et spacieux peut y être loué à la semaine pour 10 personnes. Un programme de manifestations historiques, culturelles et musicales notamment est organisé lors de la haute saison.

L’abbaye a été sélectionnée en 2019 pour représenter la Région Normandie au loto du patrimoine : ainsi les travaux de remise en place d’un toit sur le chœur de l’église et le changement des ardoises du toit du réfectoire des moines commencent au printemps 2021 pour une fin prévue en 2022. Les manifestations sont mises à jour progressivement sur l’agenda.